Actualités

Actualité du 20/09/2019

La déclaration de ruches 2019 :

du 1er septembre au 31 décembre 2019

 

Tout apiculteur est tenu de déclarer chaque année entre le 1er septembre et le 31 décembre les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre d’une part et leurs emplacements d’autre part[1]. La déclaration est obligatoire dès la première colonie détenue.

Cette déclaration concourt à une meilleure connaissance du cheptel apicole français et participe à sa gestion sanitaire, notamment face à la menace que représente le parasite Aethina tumida. Elle permet également de mobiliser des aides européennes dans le cadre du Programme apicole européen permettant un soutien à la mise en œuvre d’actions en faveur de la filière apicole française.

 

Modalités de déclaration de ruches 2019:

La déclaration de ruches 2019 est à réaliser du 1er septembre au 31 décembre 2019 en ligne sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr).

Le numéro d’apiculteur (NAPI) est demandé lors de la procédure. Les apiculteurs n’ayant pas de numéro d’apiculteur, ou l’ayant égaré, s’en verront attribuer un nouveau de façon immédiate. Cette procédure permet également aux nouveaux apiculteurs d’obtenir leur numéro d’apiculteur de façon immédiate.

La déclaration de ruches consiste à renseigner :

– le nombre total de colonies d’abeilles possédées (toutes les colonies d’abeilles sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, ruchettes ou ruchettes de fécondation/nuclei),

– pour une meilleure efficacité des actions sanitaires, les communes accueillant ou susceptibles d’accueillir des colonies d’abeilles dans l’année qui suit la déclaration, si connues.

N.B. Pour les apiculteurs ne disposant pas de l’outil informatique, il est également possible d’utiliser le Cerfa papier 13995*04 à compléter, signer et à envoyer au plus tard le 31 décembre 2019 à l’adresse : DGAL-Déclaration de ruches, 251 rue de Vaugirard, 75732 Paris cedex 15. Le Cerfa 13995*04 est disponible sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr) ou en mairie. Les déclarations de ruches sur Cerfa papier 13995*04 envoyées après le 31 décembre (cachet de la poste faisant foi) ne recevront aucun traitement. Le récépissé vous est immédiatement adressé par mél en cas de déclaration en ligne. Il vous est également adressé par mél si vous fournissez une adresse électronique sur le Cerfa papier. Si vous n’avez pas reçu votre récépissé, pensez d’abord à vérifier vos courriers indésirables ou spam, puis contactez l’assistance à la déclaration de ruches dans les plus brefs délais si cette vérification s’avère infructueuse (mél : assistance.declaration.ruches@agriculture.gouv.fr ; tél ; 01 49 55 82 22). Notez qu’en l’application des règles relatives à la protection des données personnelles, il n’est pas possible de rééditer un récépissé après un délai de deux mois.

Des informations complémentaires concernant la déclaration de ruches sont disponibles sur le site MesDémarches (http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr).

[1] Article 33 de la loi 2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement et article 11 de l’arrêté du 11 août 1980 relatif au dispositif sanitaire de lutte contre les maladies des abeilles.

————————————————————————————————————

Article du 26/07/2019

Source : www.plateforme-esa.fr

RENFORCEMENT DE LA SURVEILLANCE DU PETIT COLEOPTERE DES RUCHES AETHINA TUMIDA EN FRANCE SUITE A LA DETECTION D’UN FOYER EN SICILE LE 20 JUIN 2019

Vous trouverez ci-dessous la note d’information du 18/07/2019 concernant la surveillance d’Aethina tumida qui est parût sur la plateforme ESA:

—————————————————————————————————————–

Article du 17/07/2019

MORTALITE DES COLONIES D’ABEILLES DURANT L’HIVER 2018/2019
BILAN DE LA PARTICIPATION DES APICULTEURS A L’ENQUETE NATIONALE

Découvrez ce bilan, premier élément porté à notre connaissance suite à l’enquête menée sur la mortalité des abeilles au cours du dernier hiver.

Pour télécharger ce document, cliquer sur l’image ci-dessous :

—————————————————————————————————————–

Article du 27/05/2019

Enquête nationale sur les mortalités des colonies d’abeilles au cours de l’hiver 2017-2018

Analyse des avis et commentaires des apiculteurs sur les causes de mortalité hivernale

Source : plateforme ESA

Début mai, nous vous informions qu’une enquête nationale était en cours sur la mortalité des colonies d’abeilles au cours de l’hiver 2018-2019. C’est enquête est d’ailleurs toujours ouverte. Dans l’attente de ses conclusions, les résultats de l’enquête menée pour l’hiver 2017-2018 viennent de paraître.

Découvrez-les en cliquant sur le document ci-dessous :

 

L’enquête sur la mortalité hivernale 2018-2019 des abeilles est ouverte jusqu’au 1er juin 2019. Si vous n’y avez pas encore participé, il ne vous reste plus que quelques jours pour le faire !

—————————————————————————————————————–

Article du 2 mai 2019

Depuis le 19 avril 2019, l’enquête nationale sur la mortalité des colonies d’abeilles sur l’hiver 2018-2019 est lancée. Elle s’achèvera le 1er juin 2019.

Apiculteurs particuliers ou professionnels, vos réponses seront les bienvenues !

Retrouvez les modalités de participation à cette enquête dans le document suivant :

Plaquette ENMHA 2018-2019

 

————————————————————————————————————–

Article du 9/01/2019

Surveillance de l’infestation par Aethina tumida et vigilance concernant les mouvements

Retrouvez la plaquette d’information sur les règles à respecter en cas de mouvements d’abeilles depuis l’étranger: Plaquette Aethina

27/09/2018:

Déclaration de vos ruchers pour l’année 2018: du 1er septembre au 31 décembre!

VARROA : COMPTEZ !

Avant la mise en hivernage, le comptage des varroas est de nouveau d’actualité !
Face au fléau du varroa, partageons nos expériences sur la plateforme sanitaire des GDS, soyons fiers de nos pratiques et incitons tous les apiculteurs français à en faire de même.

Que vous abordiez  le problème du varroa sous l’angle :

  •   Du bien-être animal : quel éleveur peut accepter une telle prédation sur son cheptel ?
  •   De la pérennité de la colonie : celle-ci doit pouvoir repartir après l’hiver !
  •   Du civisme collectif : mes colonies ne doivent pas être un « tremplin varroa » vers celles du voisin !
  •   De la production de miel : une colonie moins infestée au printemps sera plus productive !

La nécessité d’un traitement en fin de saison apicole apparaît aujourd’hui comme indispensable pour la quasi-totalité des ruchers français

Pourquoi effectuer un comptage varroa après traitement en fin de saison apicole ? 

Il faut s’interroger sur la suffisance du traitement de fin de saison apicole et les possibles ré infestations de la colonie avant sa mise en hivernage. Reste-t-il encore trop de varroas, diminuant ainsi les chances de la colonie de passer l’hiver ? Doit-on envisager une intervention médicamenteuse hivernale complémentaire ou redoubler de vigilance au début du printemps ?

Après ce traitement de fin de saison apicole, compter les varroas vous permettra d’avoir des éléments de réponse.
Partager votre expérience avec d’autres détenteurs de colonies donne une dimension collective à cette lutte.

Dans ce sens, nous vous invitons à participer à cette deuxième mobilisation nationale des apiculteurs, invités à se réunir de nouveau autour du comptage des Varroas de leurs colonies.

Rendez-vous dès à présent sur la plateforme sanitaire des GDS  sous  https://www.sante-animale.com/apiculture/  et participez ainsi à cette action sanitaire collective.

Comptez et saisissez vos résultats. Vous suivrez en temps réelle  – dans votre département et en France –  l’avancement de cette dynamique collective. Vous pourrez également consulter les données du comptage de printemps*.

Nous comptons sur vous pour parler de cette action à vos collègues apiculteurs
.

*ces données ne donnent pas lieu à interprétation épidémiologiques étant donné le grand nombre de facteurs pouvant influencer la pression parasitaire d’une colonie. Ils reflètent seulement la participation des apiculteurs au dispositif et offrent quelques résultats globaux concernant la présence du parasite dans les ruchers français.

Plaquette Aethina tumida – juillet 2017

Télécharger la plaquette très complète sur Aethina tumida, le petit coléoptère de la ruche (mise à disposition par le GDS Rhône-Alpes – juillet 2017 –  www.frgdsra.fr )

Télécharger le document PDF